Coccinelle à sept points

(Coccinella septempunctata)

Classe:Insecta(Insecte)

Embranchement:Arthropoda(Arthropode)

Ordre:Coleoptera(Coléoptère)

Famille:Coccinellidae(Coccinelle)

Genre:Coccinella(Coccinelle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La Coccinelle à sept points(Coccinella Septempunctata)est la plus commune en Europe.Elle sort au printemps et se montre un véritable allié pour les jardiniers car elle se nourrit principalement de pucerons.Elle est considérée comme l'un des meilleurs insecticides naturels.

On la surnommée « bête à bon dieu »en raison d'une légende remontant au Moyen Age selon laquelle la Coccinelle prédirait le beau temps lorsqu'elle s'envole.

L'étymologie de son nom vient du latin coccinusqui signifie « écarlate »en référence à la couleur de ses élytres.En outre,le nombre de points sur celles-ci indique l'espèce.Ainsi,il existe plus de 3000 espèces de Coccinelles dont 90 en France.

 

 Description

Ce petit insecte mesure entre 5 et 8 mm.

La coccinelle à sept points est ronde et bombée,brillante et lisse,pourvue de courtes pattes munies de petits crochets.Ses courtes antennes lui servent à s'orienter.Le pronotum est noir avec deux tâches blanches.Ses élytres sont rouges avec sur chacune d'elles 3 points noirs plus un point  sur la  jonction des deux;pour un total de sept(du latin septem=sept et punctus=point).

Les ailes postérieures de la Coccinelle peuvent battre neuf fois à la seconde.

Les adultes possèdent des glandes répulsives sécrétant une substance orangée malodorante destinées à faire fuir les prédateurs.

La métamorphose est complète(oeuf,larve,nymphe,imago).

 

 Répartition et habitat

La Coccinelle à sept points est présente partout en France et dans presque toute l'Europe.Elle abonde en Europe centrale et de l'ouest.

C'est une espèce qui  a une grande variété d'habitat:forêts,jardins,parcs,hautes montagnes mais surtout les plaines cultivées où se trouve la plus grande concentration de pucerons.On la trouve également dans les greniers,les pots de fleurs où elle hiberne.

 

Mode de vie

Elle effectue de longues migrations et se repose en groupe une partie de l'été.En automne-hiver la bande s'abrite sous des pierres,écorce,cavité du sol et même dans les habitations,avant de s'envoler à nouveau au printemps.Elle se nourrit de pucerons(environ 150 par jour) mais aussi de cochenilles.

On observe deux générations de Coccinelles à sept points par an.La première a lieu au printemps(issue des hivernantes)et la seconde durant l'été.C'est la génération estivale qui hivernera et donnera la génération printanière de l'année suivante.

La coccinelle à sept points vit en général moins de 1 an.Très exceptionellement,elle peut cependant parfois atteindre deux ans.

 

 Reproduction

La femelle pond environ 400 œufs qu'elle dépose en lot d'une vingtaine d'unités sur la face inférieure des feuilles de plantes infestées de pucerons;puis elle les abandonne.Les œufs sont jaunes et mesurent environ 1,3mm de long.Une semaine plus tard,les premières larves font leur apparition mangeant souvent au passage les autres œufs puis,comme leurs aînés,se nourrissent de pucerons mais en quantité beaucoup plus importante(jusqu'à 600 par jour).

Les larves sont aptères,de couleur grise avec des tâches orangées et des points noirs.Le développement se déroule en quatre stades dont la durée varie en fonction de la température et allant de 30 à 60 jours.

 

Prédation

Les prédateurs de la Coccinelle à sept points sont les petits rongeurs,les oiseaux,les araignées thomises ainsi que la mante religieuse et la punaise assassin.

En outre,les fourmis protègent les pucerons qui produisent le miellat dont elles raffolent et sont ainsi de redoutables ennemis pour les Coccinelles.