Mante religieuse

(Mantis religiosa)

Classe:Insecta(Insecte)

Embranchement:Arthropoda(Arthropode)

Ordre:Mantodea(Mantoptère)

Famille:Mantidae(Mantidé)

Genre:Mantis(Mante)

 

 

 

 

La Mante religieuse tient son nom commun à sa façon de joindre ses pattes antérieures comme en prière.Malgré la puissance de ses ailes,elle ne peut aller très vite et ne peut parcourir que de courtes distances.A l'approche de la ponte cependant,la femelle se déplace à l'aide de ses pattes postérieures qualifiées de déambulatoires.

C'est un insecte diurne préférant l'été où les proies dont elle se nourrit sont plus nombreuses.Lorsqu'elle chasse,la Mante Religieuse fait le guet,pattes antérieures jointes,à l'affût.Puis elle bondit sur sa victime en allongeant ses longues pattes ravisseuses.Généralement verte ou brune elle peut être confondue avec une herbe ou une brindille et passer ainsi inaperçue.

Il existe 2000 espèces de Mantes dont 12 en Europe.

 

Description

Cet insecte mesure de 5 à 8 cm de long.Le mâle est plus petit et plus fin  que la femelle mais possède des antennes plus longues et ses ailes sont plus grandes.Les pattes avant de la Mante religieuse,appelées ravisseuses,sont dotées de piques servant à attraper ses proies.Ses pièces buccales sont de type broyeur,ce qui lui permet de manger des proies parfois aussi grosses qu'elle.Elle possède trois ocelles entre les antennes.

Le prothorax est allongé.Elle dispose également,pour échapper à ses prédateurs,de détecteurs(ultrasons)situés sur le thorax.La Mante Religieuse est pourvue de deux paires d'ailes.Les ailes antérieures(élytres)sont épaisses et recouvrent les ailes membraneuses servant au vol.Sa tête est triangulaire et c'est le seul insecte capable de regarder derrière lui sans bouger son corps.Cette aptitude ainsi que la vivacité de ses puissantes pattes ravisseuses en font un redoutable prédateur.De plus son champs de vision est très large en raison de ses yeux protubérants et très écartés.

La métamorphose est complète(oeuf,larve,nymphe,imago).

 

Distribution

Originaire d'Afrique elle s'est déplacée jusqu'au Cap de Bonne-Espérance.Elle s'est répandue sur la zone Méditerranéenne,l'Asie et le Japon.Ainsi qu'en Amérique et au Québec.

Les prairies naturelles constituent pour elle un habitat de choix où ses proies préférées sont nombreuses et où elle peut également déposer ses œufs.

 

Alimentation

La Mante religieuse se nourrit de toutes sortes d'arthropodes qu'elle capture à l'aide de ses pattes antérieures garnies d'épines.Celles-ci se referment sur sa proie qui n'a plus aucun moyen de s'échapper.Ses mets préférés sont,entre autres,les sauterelles,les criquets,les mouches,les papillons...mais aussi les araignées.Elle ne dévore que des proies vivantes.

 

Reproduction

La Mante Religieuse s'accouple d'Août à Octobre.Il arrive que la femelle mange le mâle après la copulation mais cela n'est pas systématique,contrairement aux idées reçues,car le mâle se méfie et parvient la plupart du temps à lui échapper.Cependant,il arrive que la femelle dévore son partenaire pendant l'acte sexuel.Cela n'affecte en rien la fécondation puisque le mâle continue malgré tout à produire des spermatozoïdes.

A l'automne la femelle pond 200 à 300 œufs qu'elle fixe sur une tige,ou une pierre,en y déposant une soie blanche dont elle enveloppe le cocon,appelé Oothèque.Celle-ci est ovale et blanchâtre,et mesure environ 3 cm.

Au printemps les larves émergent,enveloppées d'une fine membrane dont elles se débarrassent aussitôt et qui s'apparente,en quelque sorte,à leur première mue.Elles ont le même aspect que les adultes et se nourrissent également d'insectes vivants(moucherons,moustiques).Mais elles sont aussi des proies pour les oiseaux,les lézards ainsi que pour les araignées et les fourmis.

L'insecte devient adulte à l'été,après six métamorphoses successives,et porte des ailes,absentes jusque- là.La femelle devient également fécondable.

 

Prédation et protection

Les prédateurs de la Mante Religieuse sont les oiseaux et les reptiles(lézards,serpents).Pour intimider ses ennemis elle se redresse en ouvrant ses ailes laissant apparaître trois ocelles.Elle peut également émettre un bruit en faisant vibrer son ventre contre ses ailes.

Dans certaines régions elle est en voie de disparition,notamment en Ile-de-France où elle est protégée.

1571559100-28e5951614-o-2.jpgL'urbanisation est la cause principale de la menace de survie de cette espèce.