Scorpion

(Scorpione)

Classe:Arachnida(Arachnide)

Embranchement:Arthropoda(Arthropode)

Ordre:Scorpiones(Scorpion)

 

 

 

Les Scorpions,arachnides les plus anciens,se reconnaissent à leurs pédipalpes modifiés en pinces volumineuses et à leur appareil venimeux constitué d'une vésicule et d'un aiguillon.Il en existe 9 familles et 1 400 espèces.

Les scorpions sont capables de supporter des températures de plus de 45 °C,tout autant que des écarts de température de plusieurs dizaines de degrés,fréquents dans les déserts montagneux.Ils peuvent survivre à la congélation à 5 ou même 12 °C.

Les scorpions chassent des insectes sur le sol ou enfouis dans le sable,et peuvent les attraper en vol.Ils se nourrissent d'araignées,de cloportes ou d'autres scorpions.Certains s'attaquent aux petits lézards et aux petits rongeurs du désert.

 

 

Description

Une cuticule chitineuse recouvre l'ensemble de l'animal.Les yeux médians servent à régler l'activité du scorpion en fonction de l'éclairement (horloge biologique).Les yeux latéraux sont des synchroniseurs de l'horloge.La nuit,les yeux médians sont beaucoup plus sensibles que les yeux latéraux.Placés en arrière des pattes,les peignes sont des organes sensoriels à lamelles détectant la texture du sol et la taille des grains de sable;ils portent des récepteurs chimiques.Le vésicule à venin contient deux glandes sécrétrices débouchant chacune,par son propre canal,à la pointe très acérée de l'aiguillon. 

 

 

Quelques espèces:

-Buthidés:malgré leur petite taille,8 à 12 cm de long,les buthidés sont les scorpions les plus dangereux.Leur piqûre peut paralyser le coeur et l'appareil respiratoire.Il en existe 520 espèces,vivant en climat tempéré à chaud,dans les fissures,sous les pierres,les rondins ou l'écorce.Buthus occitanus,le scorpion jaune du Languedoc se rencontre dans le sud de la France,l'ensemble du bassin méditerranéen et en Asie occidentale.Il existe un antidote à son venin.Ses pinces sont volumineuses,l'extrémité de la queue comporte une ampoule située juste sous l'aiguillon,et les tibias sont pourvus d'éperons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 -Scorpionidés:cette famille comprend les plus grands scorpions existants,certains pouvant atteindre 21 cm de long.Il en existe 130 espèces vivant en Afrique,Asie et Australie,dans les fissures et les grottes,sous les pierres et les rondins.Malgré leur air menaçant,ils sont moins venimeux que les espèces de petite taille et usent surtout de la force physique pour venir à bout de leurs proies.Ces scorpions s'attaquent notamment aux araignées et aux lézards,mais aussi aux petits mammifères.Ils se servent de leur aiguillon pour paralyser leur victime et pour se piquer entre eux lors des rituels nuptiaux.La portée,comprenant 30 à 35 jeunes,reste pendant quelque temps avec la mère.Les scorpionidés ont un sternum pentagonal,alors que celui des buthidés est triangulaire.Pandinus imperator,de couleur noir,peut peser jusqu'à 60 g et possède de gros pédipales.Il se rencontre dans les forêts tropicales d'Afrique centrale et occidentale,parmi les débris végétaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venin

Le venin des scorpions,comme celui des serpents,se compose de nombreuses substances.Ce sont d'abord les toxines,qui ont une action sur les cellules nerveuses et musculaires.Un venin peut en contenir plusieurs dizaines.Elles agissent sur la perméabilité des membranes cellulaires en perturbant le passage du sodium et du potassium.Formées de protéines,les toxines se comportent comme des antigènes et réagissent avec le système immunitaire de l'individu ce qui permet l'utilisation de sérums antiscorpioniques.Le venin contient également une substance responsable de la douleur, la sérotonine, et des enzymes. Certaines d'entre elles facilitent la diffusion du venin dans les tissus.Parfois, le venin provoque chez l'homme des troubles de la coagulation sanguine, l'altération des cellules du sang,des muscles,du pancréas ou du foie.

Tous les scorpions dangereux appartiennent à la famille des buthidés:une douzaine d'espèces posent de véritables problèmes de santé au niveau mondial.

 

 

Habitat

La majorité des scorpions fréquente les régions rocailleuses et sablonneuses des déserts,vivant dans des terriers,sous des pierres ou dans des fentes.D'autres vivent dans les savanes,dans les forêts sèches ou humides,soit dans des terriers,soit sous les écorces tombées au sol,dans les souches ou dans les arbres.On en trouve même à l'intérieur des termitières ou dans certaines plantes épiphytes(plantes vivant fixées sur d'autres). On les rencontre jusqu'à 5 500 m d'altitude ou dans des grottes à 800 m de profondeur.Quelques espèces fréquentent les plages,et leur densité est parfois très importante dans les laisses de mer,où ils côtoient crustacés,vers et mollusques marins.Ce sont aussi les hôtes des villes,des jardins et des maisons,où ils recherchent les endroits chauds et souvent humides.

 

 

Chassse

Les scorpions chassent à la tombée de la nuit,repérant leurs proies au toucher.L'aiguillon sert parfois à paralyser la victime,mais sa fonction principale est défensive.Les scorpions chassent en solitaires et se nourrissent de proies vivantes:criquets,termites,araignées,autres scorpions et petits vertébrés(lézards ou petits rongeurs...).Ces animaux sont capables d'ingérer en une seule fois une grande quantité de nourriture,ce qui leur permet de supporter un jeûne de plusieurs jours,voire de plusieurs semaines ou de plusieurs mois.Leur poids peut augmenter de un tiers en un seul repas.

Les chasseurs à l'affût émergent de leur terrier et restent immobiles,attendant qu'une proie passe à leur portée.Les scorpions errants se déplacent pendant la nuit,pinces en avant sur le sable,sur les pierres ou sur la végétation,à la recherche de leurs proies.Ils se réfugient le jour sous les écorces ou sous les cailloux.La victime peut être mangée sur place ou rapportée dans le terrier pour y être consommée.

Si la proie est de grande taille,elle est immobilisée par une piqûre:le scorpion ramène alors en avant sa queue munie du dard et lui inocule son venin.Celui-ci,d'action très rapide,tue la prise,qui, avant même d'être totalement immobile,est dirigée vers les chélicères(appendice buccal),situés en avant de la bouche et qui font office de mâchoires.La proie est mangée la tête la première.

Le cannibalisme peut toucher les individus de la même espèce.C'est le cas de Paruroctonus mesaensis,chez lequel 9 % des proies capturées sont des scorpions de la même espèce.Mais des scorpions peuvent aussi être cannibales envers d'autres espèces de scorpions;leur menu est composé alors de 40 à 60 % de scorpions.Cette prédation s'effectue souvent à la fin de l'été et au début de l'automne,lorsque les petites espèces sont nombreuses,les gros scorpions se nourrissant des plus petits.

 

 

Reproduction

Si quelques scorpions vivant dans les déserts se reproduisent toute l'année,la plupart obéissent à un rythme saisonnier.La rencontre des partenaires a lieu pendant les mois chauds,de mai à septembre dans l'hémisphère Nord et de septembre à février dans l'hémisphère Sud.

L'aptitude à se reproduire est atteinte entre 6 mois et 7 ans, selon les espèces, le plus souvent vers 1 ou 2 ans.

À la saison des amours,les mâles sortent la nuit de leurs terriers ou de leurs abris et partent à la recherche des femelles,qui errent ou restent cachées.Pendant cette période,ils peuvent parcourir plus de 100 m en une nuit.Le rapprochement des partenaires se fait grâce à des substances chimiques,les phéromones,émises par les mâles et perçues par les femelles.Après s'être rapproché,le couple entame une pariade complexe et quelque peu variable selon les espèces.Son point de départ est un simple contact physique,suivi d'une période de vibrations intenses effectuées par le mâle.Il attrape la femelle par une patte ou une pince et l'entraîne.Puis il la saisit par les deux pinces.Presque tous les scorpions s'agrippent par les chélicères.Les queues sont animées de mouvements divers.

Brusquement, sans se séparer de la femelle,le mâle s'abaisse sur le sol et fait sortir en quelques secondes de son orifice génital une baguette contenant la substance séminale,le spermatophore.Puis il recule,attirant rapidement la femelle sur cet organe collé au sol et la guidant afin qu'elle le saisisse par son ouverture génitale.Chez les scorpions de la famille des buthidés,cette baguette est munie d'un filin qui permet au mâle de l'orienter.Enfin, les animaux se dégagent violemment.

Le mâle ou la femelle reviennent souvent manger la baguette laissée sur le sol. Chez 39 % des espèces observées, la femelle cannibale dégustera son époux après l'étreinte.

La durée de gestation des scorpions est souvent très longue comparée à celle du règne animal dans son ensemble.Si les gestations les plus courtes durent de 2 à 5 mois, certains scorpions ne pondent que de 15 à 18 mois après la pariade. 

La femelle, retirée dans son terrier ou cachée dans des fentes,sous des pierres ou des écorces,se dresse sur ses pattes et pond.Les œufs sont directement recueillis dans une«corbeille de naissance»formée par les pattes avant de la mère,ou simplement déposés sur le sol.Ils naissent enveloppés d'une fine membrane transparente,dont les jeunes se dégagent immédiatement.On parle alors d'une ovoviviparité.Mais, dans trois familles de scorpions,les jeunes naissent«vivants»sans être entourés d'une enveloppe.Le nombre de jeunes par portée varie souvent de 20 à 40, mais une portée de Androctonus australis peut atteindre 140 petits.

Dès leur sortie, les jeunes grimpent sur le dos de leur mère.Ces nouveau-nés,qu'on nomme«pullus»,sont blancs ou peu pigmentés.Leurs pattes sont munies de ventouses,leur dard n'est pas fonctionnel,leurs pinces n'ont ni longues soies sensorielles ni denticules.Les jeunes sont à ce stade très sensibles à la déshydratation.C'est aussi sur le dos maternel que les pullus effectuent,tous en même temps, leur première mue.Débarrassés de leur cuticule fine et transparente,ces jeunes de premier stade sont très semblables aux adultes,hormis la taille.Ils se pigmentent lentement,leurs pattes sont munies de griffes et leur aiguillon est capable de piquer.Bientôt, ils sont aptes à se nourrir.Après être restés entre 3 et 14 jours sur le dos maternel sans manger,ils en descendent temporairement pour chasser des petites proies.Peu à peu,ils s'y réfugient moins souvent,puis finissent par se disperser pour prendre définitivement leur indépendance.Parfois, a phase de dépendance est plus longue.Les petits de Scorpio maurus restent plus de 3 mois dans le terrier maternel et ceux de certaines espèces d'Amérique du Sud y séjournent plus de 6 mois.Contrairement aux adultes, les jeunes sont plus actifs pendant les mois les plus froids et sortent plus tard le soir.

La longévité varie d'un peu moins de 2 ans à plus de 26 ans.

 

 

 

Mue

Comme tous les insectes,crustacés,mille-pattes ou araignées,les scorpions ont le corps recouvert d'une cuticule protectrice.Celle-ci est formée de sclérotine,une protéine tannée très dure,et de chitine,de consistance molle.La rigidité de cette cuticule leur impose de s'en séparer pour grandir;5 à 7 mues ponctuent la vie de l'animal.

La première fait passer le pullus nouveau-né au premier stade juvénile.Elle a lieu sur le dos de la mère, entre 1 et 28 jours après la naissance,selon les espèces.Les mues suivantes se ressemblent.Elles s'effectuent parfois à intervalles réguliers,tous les 30 jours par exemple,parfois très irrégulièrement,surtout dans les stades avancés.

Quelques jours avant de muer,le scorpion cesse de se nourrir,gonfle et devient apathique.L'exuviation est la phase la plus visible de la mue.Elle débute par la déchirure de la cuticule à l'avant et sur les côtés du bouclier céphalothoracique.Pendant la mue,l'animal est très vulnérable à l'attaque des prédateurs et aux conditions défavorables du milieu.Aussi choisit-il de changer de«peau»dans des endroits protégés.

La dernière mue représente l'acquisition de la maturité sexuelle.Les scorpions atteignent alors leur taille maximale.Les mâles ont souvent une mue de moins que les femelles.

 

 

Prédation

Bien que venimeux,les scorpions sont eux-mêmes la proie de nombreux animaux.Des mygales et veuves noires,des scolopendres et des fourmis qui sont les principaux invertébrés ennemis des scorpions.De nombreux vertébrés en font aussi leur festin:crapauds,lézards,gekkos,iguanes, varans et couleuvres,chouettes, hiboux,serpentaires,corbeaux,pies-grièches,calaos et toucans,coyotes,genettes,suricates,mangoustes,hérissons et musaraignes,chauves-souris,rats du désert,porcs-épics,singes...Un bon nombre de ces prédateurs brisent la queue du scorpion avant de le manger. Les babouins le saisissent par la queue et en arrachent le dard.Quelques prédateurs sont de réels«spécialistes»,les scorpions formant l'essentiel de leurs repas.