Manchot empereur

(Aptenodytes forsteri)

Classe:Aves(Oiseaux)

Embranchement:Chordata(Chordé)

Ordre:Sphenisciformes(Sphénicidés)

Famille:Spheniscidae(Sphénicidés)

Genre:Aptenodytes(Manchots)

 

 

 

Le Manchot empereur est le plus gros des manchots(il en existe 17 espèces).Souvent confondus avec les Pingouins,ceux-ci n'ont cependant aucune parenté.En outre,le Pingouin peut voler contrairement au Manchot.

Les Manchots empereurs vivent en Antarctique.Ils sont les seuls oiseaux capables de vivre à une température où l'air peut atteindre -40°C avec un vent soufflant jusqu'à 144km/h.Ce sont des animaux sociables qui vivent en colonies se regroupant sur des zones planes abritées par des rochers ou des icbergs.Les animaux se dispersent dans l'océan de Janvier à Mars.

 

 Description

Le Manchot empereur adulte mesure entre 120 cm et 130 cm pour un poids allant de 20 à 40 kg(le mâle étant généralement plus lourd que la femelle).Le corps est élancé.Le dos,la tête et les ailes sont noirs,le ventre est blanc ainsi que l'intérieur des ailes,et le haut de la poitrine est jaune clair.On distingue deux tâches orangées au niveau des oreilles.Le bec mesure 8 cm,il est incurvé et partiellement emplumé.Les pattes palmées sont noires munies de longs ongles durs permettant de tenir sur la glace..La langue est munie de poils destinés à retenir les proies attrapées.Les ailes sont plates et rigides.Comme tous les Manchots cette espèce est inapte au vol.

 

Adaptation au froid et à la plongée

Les Manchots empereur sont essentiellement protégés du froid par leurs plumes qui couvrent tout leur corps,mais aussi par une couverte de graisse de trois centimètres d'épaisseur.L'eau de mer, à -1,8° C, est à une température largement inférieure à leur température corporelle de 39° C .Un manchot peut maintenir son corps à une température constante sans que son métabolisme ne soit modifié par des températures s'abaissant à -47°C.

Leur plumage est le plus dense de tous les oiseaux;quatre couches de plumes ainsi que du duvet.Sur terre,les plumes du manchot sont dressées pour maintenir la chaleur en conservant une couche d'air entre celles-ci et la peau.A l'inverse,dans l'eau,le plumage est plaqué contre la peau afin que la silhouette soit mieux profilée pour la nage.En outre,la toilette leur permet de conserver une bonne isolation et un plumage imperméable.

Inversement,si la température dépasse 20°C,le manchot devient nerveux et son métabolisme augmente pour évacuer la chaleur.Il lève alors ses ailes pour faciliter les pertes de chaleur excédentaire.

En plus du froid, le Manchot empereur est soumis à de fortes pressions lors de ses plongées en mer.Ces pressions,40 fois supérieures à celles de la surface,causeraient un barotraumatisme pour la plupart des autres espèces terrestres.Lorsqu'il plonge,son rythme cardiaque diminue réduisant ainsi ses besoins en oxygène.Ces adaptations lui permettent de retenir sa respiration pendant 20 minutes ainsi que de plonger à plus de 500 mètres de profondeur. Les os du Manchot sont très solides et résistent à ce phénomène.Cependant,le mystère concernant les troubles de décompression chez cette espèce,reste entier.

 

 Alimentation

Le Manchot empereur se nourrit principalement de poissons mais aussi de crustacés ainsi que de calmars.Le Calandre antarctique constitue la plus grande source de son alimentation.

Actifs de jour comme de nuit,les Manchots chassent ensemble et peuvent coordonner leurs plongées et leurs remontées à la surface.Ils passent une grande partie de l'année dans les zones océaniques riches en nourriture et peuvent parcourir plus de 1 000 kilomètres en quête de poissons.

 

La mue

Le plumage noir du Manchot devient gris-brun entre Novembre et Février,avant la mue annuelle qui survient entre Janvier et Février.Celle-ci est rapide et ne dure que 34 jours.Les plumes sortent de la peau après avoir atteint le tiers de leur longueur finale et avant que les anciennes ne soient tombées afin de conserver au maximum la chaleur.Les nouvelles plumes expulsent ensuite les anciennes avant de finir leur croissance.Ce renouvellement du plumage améliore son étanchéité et sa protection contre le froid. Pendant cette période, le Manchot empereur ne peut pas plonger et il est donc obligé de jeûner.

 

Reproduction

Le Manchot empereur est le seul de son espèce à se reproduire au cours de l'hiver antarctique.Il parcourt sur la glace un périple de 50 à 120 km afin de rejoindre l'intérieur des terres,constituant des colonies pouvant compter des milliers d'individus.Le cycle de reproduction annuelle débute au cours de l'hiver austral(Mars-Avril).Lors de la parade amoureuse ,le mâle se déplace dans la colonie en émettant un cri extatique d'une à deux secondes.Mâle et femelle se tiennent ensuite face à face,allongeant à tour de rôle tête et cou durant plusieurs minutes;puis ils se dandinent dans la colonie.Avant l'accouplement,ils tirent une révérence,l'un après l'autre,approchant le bec du sol.Le Manchot empereur est monogame,ainsi le couple est formé pour toute la saison de reproduction.Toutefois,l'année suivante le taux de fidélité n'est que de 15% car il est plus important de se reproduire que de perdre du temps à retrouver le/la partenaire de l'année précédente.

En Mai,la femelle pond un oeuf unique en forme de poire de 460 grammes et qui mesure 12 cm de long et 8 cm de diamètre.Proportionnellement au poids de la mère,il s'agit du plus petit oeuf de toutes les espèces d'oiseaux.Lorsqu'elle pond,la femelle réceptionne l'oeuf avec sa queue avant de le déposer sur ses pattes puis va à petits pas rejoindre le mâle pour le lui présenter.Celui-ci couvera 64 jours consécutifs,avant l'éclosion, tandis que la femelle,ayant épuisée ses réserves pondérales,retournera à la mer durant deux mois pour se nourrir.Ne pouvant nidifier dans cet environnement,le Manchot empereur porte l'oeuf sur ses pattes et le recouvre d'un épais repli de peau où la température peut atteindre 30°C.L'empereur est la seule espèce de Manchot où le mâle couve l'oeuf seul.Pour survivre au froid,les mâles se tiennent les uns contre les autres(formation surnommée"la tortue"),se relayant afin que ce ne soit pas toujours les mêmes individus qui soient exposés au froid sur les bords de la formation.Entre le long périple et la couvaison,le mâle perd 10 à 15 kg,soit 30 à 45% de sa masse initiale.

La coquille de l'œuf étant relativement épaisse, l'éclosion peut durer entre deux et trois jours.L'oisillon pèse environ 315 grammes.Son duvet est gris argenté,sa tête est noire avec des bandes blanches.La mère revient au moment d'éclosion,voire une dizaine de jours plus tard vers la mi-juillet.Si le jeune éclot avant le retour de la mère, le père le nourrit par régurgitation avec une sécrétion composée de 59 % de protéines et 28 % de lipides, produite par une glande de son œsophage et parfois appelée "lait de manchot".Le cri des Manchots,appelé braiement ou jabotement,permet à la femelle de retrouver son partenaire.Elle nourrit alors son petit en régurgitant la nourriture qu'elle a stockée dans son estomac.A son tour,le mâle part alors vers l'océan pour se nourrir et revient après 24 jours.

Au printemps austral,45 à 50 jours après l'éclosion,les jeunes sont suffisamment âgés pour être capables de réguler leur température.Les parents partent alors en mer en quête de nourriture,tandis que les juvéniles,imitant leurs ainés,se regroupent pour se protéger du froid.Les parents peuvent parfois plonger cent fois par jour pour rapporter toutes les une à deux semaines deux à quatre kilos de poissons et de petits crustacés à leur progéniture.Lors de l'été austral,en Décembre,les poussins,ayant grandi et mué,sont prêts pour leur premier bain.Les adultes les abandonne sur la banquise et les jeunes se jettent à l'eau en groupe.Ils ne pèsent que 45% du poids d'un adulte et ne reviendront à cet endroit pour se reproduire que 5 ans plus tard. 

L'espérance de vie du Manchot empereur est en moyenne de 20 ans.Cependant, les chercheurs estiment que 1 % d'entre eux est susceptible d'atteindre l'âge de 50 ans. D'un autre côté, seulement 19 % des oisillons survivent à leur première année de vie. Ainsi, la population de manchots est composée essentiellement d'adultes de cinq ans et plus.

 

Prédation et protection

Le principal prédateur du Manchot empereur est le Pétrel géant responsable à lui seul de 34% des morts de juvéniles dans certaines colonies.En mer le Manchot adulte ainsi que les jeunes qui effectuent leur première plongée,sont les proies du Léopard des mers.Les adultes  pour autre prédateur l'Orque.

Le population de Manchots empereurs est estimée à 595 000 individus répartis en 44 colonies indépendantes.L'espèce est considérée comme quasi menacée par l'UICN.Cela s'explique par la diminution de ses ressources alimentaires dû à la pêche industrielle;ainsi que la diminution de son habitat liée à la fonte des glaces,conséquence du réchauffement climatique.